Escale culinaire aux Antilles

Ti punch et accrasLa cuisine antillaise regroupe une large palette de saveurs aux origines extrêmement variées, de la brandade de morue au poulet colombo sans oublier le matété de crabe et bien sûr, les fameux accras ou beignets de morue.

Une gastronomie qui évoque le soleil, le poisson grillé et les plages de sable chaud. Principalement à base de produits de la mer, cette cuisine aux mille couleurs est pleine de surprises. Suggestions pour un repas sous le signe des Antilles.

Le Ti punch

L’apéritif antillais par excellence. Il se compose de sirop de canne, de rhum blanc et d’un zeste de citron vert, mais il connaît plusieurs variantes.

En Guadeloupe par exemple, on utilise souvent de petits citrons verts. Le ti punch se prépare lentement, car il faut bien mélanger le sucre de canne et le citron avant d’ajouter le rhum (50°). Traditionnellement, il est servi sans glaçons pour que l’alcool puisse s’évacuer plus rapidement par la transpiration.

Il existe d’autres recettes pour varier les plaisirs, comme le punch vieux à base de rhum ambré et citron vert, sans sucre, ou encore le ti punch au gingembre. Les proportions sont : 15 cl de rhum ; 1 c. à café de sirop de canne ; un huitième de citron vert pressé à la main.

Accras de morue

Voici une recette authentique d’accras de morue, pour 20 à 30 beignets. Compter 10 mn de préparation et 5 mn de cuisson.

Accras de morueIngrédients : 400 g de morue salée en tranches ; 300 g de farine ; 250 ml d’eau ; 1 c. à café de levure chimique ; une grosse gousse d’ail ; 1 demi oignon ; 1 piment antillais ; persil ; 1 demi citron vert ; sel, poivre ; huile de friture.

Préparation : hacher fin le persil, l’ail, l’oignon et ajouter à la morue émiettée. Mélanger, saler, poivrer. Préparez la pâte à accras : dans un saladier, verser la farine et faire un puits puis verser la moitié de l’eau au centre. Verser petit à petit le reste tout en mélangeant soigneusement. La pâte obtenue doit être semi épaisse. Incorporer le mélange épices + morue puis, ajouter le piment et la levure. Ajouter le jus d’1/2 citron. Bien mélanger.

Cuisson : faire chauffer l’huile dans une sauteuse ; verser la pâte à la petite cuillère pour former des petits beignets, cuire de chaque côté. Une fois dorés, retirer avec un écumoire. Faire égoutter sur une feuille de papier ménager.

Sorbet au coco

Star des desserts aux Antilles, ce sorbet réalisé de manière authentique ravira toutes les papilles. Il vous faudra : 50 cl de lait de coco ; 300 ml de lait concentré sucré ; le zeste râpé d’un citron vert ; cannelle, muscade ; une petite cuillère d’essence de vanille ; 10 cl d’eau.

Préparation : mélanger le lait de coco, le lait concentré et les épices. Réserver 30 mn au réfrigérateur. Ensuite, ajouter l’eau, puis encore mélanger (le sorbet sera plus léger). Placer le mélange dans une sorbetière, puis laisser prendre 2h au congélateur. Le sorbet est prêt à être dégusté : bon appétit !

Écrit par Dids le dans Gastronomie des îles

Faites voyager ce billet :-)

Vous en pensez quoi ?

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : m9xjiisptu