Noël sous les tropiques, comment est-ce fêté ?

Pour nous qui habitons dans l’hémisphère nord, Noël est synonyme de neige et de froid… Mais vous ne vous êtes jamais demandé comment se déroule Noël dans ces contrées tropicales où le beau temps est continuellement au rendez-vous.

Une fête de la nativité haute en couleur

En compagnie de ma petite famille, j’ai déjà célébré la fête de la Nativité sur l’île de la Réunion dans l’océan Indien. Et comme cette île est une région d’outre-mer, les traditions sont à peu près les mêmes qu’en France. Les sapins sont montés et décorés dans les maisons dès le début du mois de décembre. Toutefois, au lieu des cadeaux, c’est la crèche qui trône magnifiquement sur le devant du sapin. D’ailleurs si vous cherchez des histoires de Noël, il y en a beaucoup sur Festinoël, sur d’autres destinations.

Tout comme en France métropolitaine, les magasins aussi sont très animés et l’esprit et l’ambiance de Noël sont omniprésents. Personnellement, plutôt que de m’enfermer dans les centres commerciaux bondés de monde, je préfère faire le tour des marchés. Les étals sont riches en couleurs, mais surtout très parfumés avec les nombreuses variétés de fruits tropicaux de saison. Les commerçants sont sympathiques et le marchandage est une pratique courante sur l’île.

Noël en Guadeloupe

Sinon, comme le mois de décembre est la période la plus chaude de l’année, certaines familles installent leur arbre de Noël sur la terrasse ou sous la véranda. Chaque soir, pendant l’Avent, on se retrouve avec les familles, avec les voisins et avec les amis autour d’apéritifs souvent prolongés jusque tard dans la nuit. D’ailleurs, ce sont surtout ces soirées conviviales et chaleureuses que j’ai le plus aimées pendant mon séjour.

Des repas riches en saveur

Sur l’île de la Réunion, les cadeaux se distribuent également le matin du vingt-cinq décembre. Chose curieuse, ce sont seulement les enfants qui y ont droit, mais pas les adultes. Néanmoins, la soirée de réveillon de Noël ne commence seulement qu’après la messe de minuit. Aucun membre de la famille ne peut s’y soustraire, même les invités. Mais c’est vraiment de bon cœur qu’on s’y était joints.

Noël sous les tropiques

De plus comme nous faisions le trajet de la maison à l’église à pied, nous étions près d’une quarantaine à nous rendre en même temps à l’église. Et une fois rentrés de la messe, les festivités ont pu enfin commencer. Le repas débute toujours par des apéritifs où l’on se "désaltère" avec des rhums arrangés. Autrement, ce seront des cocktails de jus de fruits pour les personnes qui ne boivent pas de l’alcool.

Ici, on a déjà un aperçu de la gastronomie locale puisque les boissons sont généralement accompagnées de samossas assaisonnés de piments rouges. Quant au repas principal, c’était à la fois copieux, mais surtout très épicé entre les différentes sortes de caris créoles, les plats traditionnels réunionnais. Accompagné de rougail et de riz, j’ai trouvé très délicieux le cari bichiques, le cari baba figue boucanée et le cari zourite. En dessert, pour une bonne digestion, je me suis contenté de fruits frais à savoir des litchis et des ananas Victorias.

Écrit par Dids le dans A la découverte des îles

Faites voyager ce billet :-)

Vous en pensez quoi ?

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : dhgds4rquc